J'ETAIS, JE SUIS, JE SERAI...

 

Ce travail fait référence au temps, représenté à travers le portrait d'une
femme, qui se farde. Elle espère repousser un peu plus l'échéance de cette fin  qui nous attend tous.
Le visage est ici le symbole de ce temps qui "est" mais qui déjà nous échappe.

L’effacement progressif du visage témoigne de ces différentes vies qui jalonnent notre
existence.
Les traces qu’on laisse finissent par s’estomper.
L ’image que nous avons de ‘l’autre’ finit par se perdre dans un flou, il ne reste que sa
pensée...

-2001-
 
J'ETAIS, JE SUIS, JE SERAI

 

RETOUR